Un Honnête Commerçant





22. INT. JOUR. SALLE D'INTERROGATOIRE

On entend de nouveau Denoote FRAPPER A LA PORTE ET HURLER. Mais MERCIER ne semble pas s'en soucier. Il pointe de nouveau VERKAMEN avec son revolver.

Verkamen toussote, la bouche pleine de sang.

MERCIER Le massacre rue des Alouettes, petit dealer de merde ! Tu y étais ?
VERKAMEN Non !
MERCIER Tu l'as commandité ?
VERKAMEN Non !
MERCIER Tu mens, petit connard ! ... Parle. Sinon je t'explose la cervelle !
VERKAMEN Vas-y !
MERCIER JE VAIS Y ALLER !
VERKAMEN VAS-Y ! TIRE !
MERCIER JE COMPTE JUSQU'A TROIS !
VERKAMEN SI T'AS LES COUILLES, TIRE !
MERCIER UN ! ...
VERKAMEN VAS-Y !
MERCIER DEUX ! ...
VERKAMEN TIRE !
MERCIER TR...

Verkamen saute sur Mercier. Mêlée confuse. UNE BALLE PART. Ils continuent à se battre comme des chiffonniers. Mercier lâche son arme, pousse un hurlement: Verkamen vient de le frapper dans le bas-ventre. Verkamen lui saute dessus.